Les INSA sont des écoles d’ingénieurs publiques créées par le philosophe Gaston Berger et le recteur Jean Capelle dans les années 50 pour accompagner le développement de l’enseignement supérieur et la démocratisation des études. Les instituts ont été fondés sur des valeurs sociales et humaines imprégnant encore aujourd’hui fortement leur gouvernance.

L’accueil et l’accompagnement de publics diversifiés font partie des valeurs et de la culture identitaire définies par les fondateurs de l’INSA et portées par les directions des écoles.
Désormais le Groupe INSA est composé de 7 INSA en France et 6 écoles partenaires qui délivrent leur propre diplôme. Elles partagent toutes les mêmes valeurs et les modalités de recrutement sont communes en 1re, 2e et 3e année (sauf filières accessibles par apprentissage).
La loi du 11 février 2005, dite pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué une étape essentielle dans la prise en compte du handicap dans la société.
Les établissements d’enseignement supérieur ont la responsabilité de garantir aux personnes en situation de handicap l’accès aux enseignements, aux locaux, aux services, aux aides nécessaires au bon déroulement de leurs études, quels que soient leur handicap.
Les différentes Chartes signées en 2007, 2008 et 2012, entre le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, le Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité, le Secrétariat d’état chargé des solidarités, la Conférence des présidents d’université et la Conférence des grandes écoles ont favorisé dans tous les établissements d’enseignement supérieur le développement d'une dynamique favorable aux étudiants handicapés.

Il est important d’informer le Groupe INSA d’une situation particulière : maladie invalidante, handicap (moteur, sensoriel, psychique, cognitif,  troubles du langage et de la parole..), accidents de la vie, afin de permettre la prise en compte de vos besoins spécifiques. Avant toute inscription, vous devrez prendre contact avec un des référents handicap du Groupe INSA.

Ils sauront :

  • vous informer sur l’accueil des étudiants en situation de handicap dans un INSA en particulier
  • vous accompagner dans la constitution de  votre dossier,
  • échanger sur votre situation,
  • préparer votre rentrée.

Pour connaître les coordonnées des référents par établissement, consulter la plaquette ci-dessous :

 

Vous souhaitez signaler que votre situation a pénalisé vos résultats scolaires ?
Vous devrez déposer un dossier (étudié par des référents handicap) sur l’espace personnel qui vous sera ouvert après validation de votre candidature (Parcoursup, SCEI) ou directement sur notre site de candidature (autres viviers). Avant de le déposer, il conviendra de prendre contact avec le ou la référent-e- handicap de l’établissement que vous souhaitez prioritairement intégrer. Pour les joindre, consultez la plaquette d’information ci-dessus.
Ce dossier sera ensuite examiné uniquement par les référents "handicap" des établissements du Groupe INSA. Ils évalueront l'impact de votre handicap ou de vos problèmes de santé sur vos résultats scolaires. Ils transmettront leurs conclusions au jury sans communiquer vos données personnelles de santé.
En cas d'admission, la connaissance de votre situation permettra également de préparer votre accueil dans les meilleures conditions.
Le dossier devra être chargé sur votre candidature en ligne (pas d’envoi par mail) en un seul document PDF de 2 pages minimum, 10 Mo max. Il sera constitué des pièces suivantes :
Pièces obligatoires :

  • lettre du candidat décrivant l'impact éventuel de sa situation sur son parcours scolaire ET ses souhaits d'aménagements éventuels au sein du Groupe INSA, en mentionnant - si nécessaire - l'établissement le plus adapté à la situation de handicap et/ou médicale.
  • courrier du médecin attestant de la situation de handicap et/ou médicale, si possible avec les impacts sur la scolarité, en dehors de tout diagnostic médical. Si la situation de handicap et/ou médicale le nécessite (suivis médicaux par exemple), le médecin peut indiquer dans le certificat médical la localisation de l'établissement prioritaire.
  • en cas d'aménagements durant la scolarité, fournir les documents pouvant les justifier : notifications ou mesures particulières d'aménagement d'examens, PAI, PPS, PAP...

Pièces facultatives :

  • toute autre pièce utile à la compréhension de la situation (autre que médicale).

Chaque dossier sera étudié dans le respect de la confidentialité au sein de cette commission. Cependant, les documents médicaux (bilan, compte-rendu, analyse, ordonnance...) ne seront pas pris en compte en raison de leur contenu médical confidentiel. Tout dossier incomplet ne sera pas étudié.